excursion


excursion

excursion [ ɛkskyrsjɔ̃ ] n. f.
• 1530, rare av. XVIIIe; lat. excursio « voyage, incursion, digression », de excurrere « courir hors de »
1Action de parcourir une région pour l'explorer, la visiter. Partir en excursion, faire une excursion. Petite excursion. promenade, randonnée, sortie, 3. tour; fam. balade. Excursion de plusieurs jours. tournée, voyage. Excursion à pied ( 2. marche) , à bicyclette, en voiture, en car. Excursion en mer ( croisière) , en montagne ( ascension, course) . Excursion mouvementée. aventure, équipée. Nous terminons un voyage qui « a été une fort jolie excursion. Sac au dos et souliers ferrés aux pieds, nous avons fait sur les côtes environ 160 lieues à pied » (Flaubert).
2(1741 mécan.) Sc. Étendue de la variation d'une grandeur. Excursion de fréquence.
3Physiol. Excursion diaphragmatique : mouvement d'élévation et de descente du diaphragme au cours de la respiration.

excursion nom féminin (latin excursio, -onis, de excurrere, courir hors de) Voyage d'agrément ou d'étude fait dans une région : Faire une excursion en montagne.excursion (synonymes) nom féminin (latin excursio, -onis, de excurrere, courir hors de) Voyage d'agrément ou d'étude fait dans une région
Synonymes :
- randonnée
- tournée
- virée (familier)

excursion
n. f. Parcours et visite d'une région dans un but touristique. Faire une excursion aux Pyramides.

⇒EXCURSION, subst. fém.
A.— 1. Vx. Irruption guerrière en territoire ennemi. Ils revinrent de leur excursion, emmenant des prisonniers et du butin (Ac. 1835, 1878). Protégée par l'émir Beschir, souverain du Liban, elle [Damas] n'est plus inquiétée par les excursions des tribus de Balbek et de l'Anti-Liban (LAMART., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 246).
2. Spéc. [Dans un ensemble fonctionnant comme un mécanisme] Mouvement d'un élément hors de sa position de repos.
a) [L'ensemble est une partie du corps hum.] Alors les excursions les plus grandes de la glotte et la dépense d'air la plus forte produiraient précisément les sons les plus faibles (GARCIA, Art chant, 1840, p. 6). Respiration de plus en plus gênée. Passé à la radio, l'écran montre que l'excursion du diaphragme est nulle dans les inspirations profondes (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 966).
b) [L'ensemble est une partie d'un mécanisme] Nous n'apercevons rien qui puisse lier la sensation de tel timbre de son à tel mode d'excursion vibratoire des particules du corps résonnant (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 157). Les excursions de la pointe du style sont de l'ordre de quelques dixièmes de millimètre (BOUASSE, Instrum. à vent, 1930, p. 236).
3. Au fig. Digression. Tout cela [la Préface à l'Histoire de M. Thiers] est dit si vivement (...) avec de si agréables détails et des excursions si heureuses, (...) qu'on n'est pas tenté de contredire et qu'on aime mieux écouter (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 2, 1851-62, p. 169). Cet infini réel, que jamais il n'atteint dans les plus hardies excursions de sa fantaisie (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 96).
P. métaph. À part quelques courtes excursions vers des tonalités peu usitées (...), l'architecture générale [dans la fugue de César Franck] ne se trouve pas sensiblement modifiée (D'INDY, Compos. mus., t. 2, 1, 1897-1900, p. 98).
Au fig. Excursion historique, érudite. Il faut avouer que la réussite de mon excursion dans la vie dépassait mes plus belles espérances (BARRÈS, Homme libre, 1889, p. 223). C'est un grand amusement et une grande tristesse que cette dernière excursion dans l'avant-guerre (MORAND, Londres, 1933, p. 175).
B.— En partic., usuel. Voyage dans une région pour l'étudier ou la visiter. Excursion en Italie; organiser une excursion; participer à une excursion; billet d'excursion. (Quasi-)synon. promenade, balade (fam.). Ce botaniste, ce minéralogiste fait souvent des excursions aux environs de Paris (Ac.). Dans une excursion de deux jours, en compagnie du chef de Tehaupoo, j'ai vu ce lac de Vaïria qui inspire aux indigènes une superstitieuse frayeur (LOTI, Mariage, 1882, p. 80). M. Delobelle était du club alpin de fondation. Comme professeur, il avait trouvé dans les excursions organisées des jeudis et dimanches un divertissement sain (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 42) :
— Monsieur Marcenat et moi, — me dit-elle, — nous avons fait ensemble une belle excursion dans l'Atlas... Vous vous souvenez de Saïd, Marcenat? ... Saïd, — ajouta-t-elle (pour moi) — était notre guide, un petit Arabe aux yeux brillants.
MAUROIS, Climats, 1928, p. 195.
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin XVe s. ou déb. XVIe s. « course au dehors » ici « irruption dans le pays ennemi » (Trad. de texte J. Frontin, II, 3 ds GDF. Compl.); ,,vx`` ds QUILLET 1965; 2. 1771 astron. (Trév.); 3. 1789 « course, promenade » (J.-J. ROUSSEAU, Confess. IX ds LITTRÉ). 4. 1798 « digression » (Ac.). Empr. au lat. class. excursio « excursion, voyage; incursion, irruption ». Fréq. abs. littér. :495. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 692 b) 1 270; XXe s. : a) 600, b) 472. Bbg. HOTIER (H.). Le Vocab. du cirque et du music-hall en France. 1973, p. 51, 52, 135, 166. — TURCAT (A.). L'Aviat. : Concorde des lang.? Banque Mots. 1974, n° 8, p. 150.

excursion [ɛkskyʀsjɔ̃]; fam. [ɛskyʀsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1530; rare jusqu'au XVIIIe; lat. excursio « voyage, incursion, digression », du supin de excurrere « courir hors de », de ex, et currere « courir » (→ Courir).
———
I
1 Action de parcourir une région pour l'explorer, la visiter. Balade (fam.), course, expédition, promenade, tournée, voyage. || Excursion scientifique, botanique. || Une excursion dans les environs de Paris. Campagne (partie de).(1775, in Petiot). || Excursion en montagne. Alpinisme, ascension. || Billet d'excursion.
1 Ce fut de là qu'elle vint faire à l'Hermitage une nouvelle excursion.
Rousseau, les Confessions, IX.
2 Nous terminons (…) un voyage qui pour n'être pas au long cours, ce que je regrette, a été une fort jolie excursion. Sac au dos et souliers ferrés aux pieds, nous avons fait sur les côtes environ 160 lieues à pied, couchant quelquefois tout habillés faute de draps et de lit, et ne mangeant guère que des œufs et du pain faute de viande.
Flaubert, Correspondance, 196, t. II, p. 29.
3 Pauline (…) allait dans des jardins, tentait des excursions autour de Paris, grisée par le départ, la fuite des bicyclettes, le sifflement des trains, les premiers feuillages qui cachent les villas (…)
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 195.
4 M. Delobellé était du Club Alpin de fondation. Comme professeur, il avait trouvé dans les excursions organisées des jeudis et dimanches un divertissement sain, comme un jeune homme que les femmes effrayent (…)
Aragon, les Beaux Quartiers, p. 42.
Spécialt (vx). Irruption sur le territoire ennemi. Incursion.
2 Fig. Digression. || Faire une excursion hors de son sujet, de ses habitudes (→ Collation, cit. 2). aussi Excursus.
———
II Sc., techn.
1 Radio. || Excursion de fréquence : écart maximal par rapport à la fréquence moyenne.
2 Physiol. || Excursion diaphragmatique : mouvement d'élévation et de descente du diaphragme au cours de la respiration.
DÉR. Excursionner, excursionniste.

Encyclopédie Universelle. 2012.